Un lobby d’avocat a infiltré le Congrès?

On compte 170 avocats et 59 sénateurs avocats au Congrès. Ce qui en fait la corporation la plus importante. Ce monopole des avocats est assez anciens. La fabrique du droit aux Etats-Unis a depuis le 19eme siècle été surtout le fait des attorneys, dans un pays de droit comme les Etats-Unis. Par leur poids en tant que corporation, les avocats renvoient en quelques sortes à la domination des hauts fonctionnaires dans notre parlement national.
Plusieurs explications : Les qualités d’un politicien sont celles d’un avocat ( la rhétorique et la maniement du droit). De plus les avocats ont l’avantage, en tant que profession libérale, de pouvoir aller et venir entre la politique et le droit.

3 Réponses to “Un lobby d’avocat a infiltré le Congrès?”

  1. Rubin Says:

    1. Il est extrêmement contestable de considérer qu’il existe aux États-Unis une « corporation » des avocats, dans la mesure où les avocats n’y sont pas organisés en ordre. Les avocats aux États-Unis sont représentés par des barreaux constitués, État par État, sous forme d’associations. Dans certains États, l’association en question n’est carrément pas rattachée à l’ordre judiciaire. Pas de « corporation », donc.

    2. Aux États-Unis, le métier d’avocat n’est pas une « profession libérale ». On peut être membre du barreau d’un État et demeurer employé par une entreprise ou par l’État, en tant que fonctionnaire aussi bien que d’élu. Le concept de « profession libérale » est une spécificité française qui date de l’époque où médecins et avocats étaient rémunérés par leurs clients en « libéralités ».

    • nilsoux Says:

      Merci pour ces precisions et corrections fortes utiles. Le terme de corporation etait abusif et l’usage de l’expression profession liberales non pertinentes. Ces gens n’ont pas forcement grands choses en commun en effet. Il n’existe pas d’ailleurs de caucus des avocats. Je m’en tiendrais donc au constat que les elus politiques se recrutent chez les « lawyers »

      • Rubin Says:

        De rien ! En me relisant, je me demande si je n’y suis pas allé un peu fort. Je suis en tout cas totalement d’accord sur un point : les élites politiques (mais pas uniquement politiques d’ailleurs) se recrutent aux États-Unis chez les avocats comme en France chez les hauts fonctionnaires.

        Cette spécificité française du haut fonctionnaire est probablement due en partie à certains choix datant de la Libération. Côté américain, il me semble que la situation puisse être retracée jusque dans les racines anglaises du pays.

        Super blog en tout cas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :