Un gouvernement de l’ombre

Depuis le début de ce blog, je tente de vous décrire les staffs parlementaires aux Etats-Unis comme des structures extrêmement professionnalisés ou existent une forte division des tâches. Je souhaite aller un peu plus loin dans le détail aujourd‘hui. En effet, je m’aperçois que ces staffs ont une véritable existence politique et qu’ils sont de véritables gouvernements de l’ombre.

Petit historique pour commencer. Si les staffs parlementaires aux Etats-Unis ont une existence assez ancienne comparée à nos structures parlementaires, on a assisté au milieu des années 70 à un renforcement des effectifs du Congrès. En effet dans un contexte de méfiance du pouvoir exécutif ( Watergate et guerre du Vietnam), il est apparu urgent de renforcer considérablement les effectifs du Congrès. On a donc crée des agences autonomes et les staffs se sont renforcés. Le staff est alors devenu un instrument de pouvoir.

Le congressman se repose énormément sur son staff. Il est vrai que celui-ci est soumis à des exigences d’emploi du temps monstrueuses. Il se doit donc de pouvoir compter sur celui-ci. Tout lobbyiste efficace sait d’ailleurs que ce qui compte biens souvent pour faire progresser un amendement c’est un réseau efficace et précis au sein des staffs car ce sont eux qui véritablement élaborent la législation.

Au fur et à mesure des années les “congressional aides” ont acquis une existence dans les médias. Après une déclaration publique, le journaliste va toujours chercher des éclaircissements sur une prise de position auprès d’un conseiller et de citer celui-ci le lendemain dans le journal. Il n’est pas rare aussi que les “aides” lance des ballons d’essai dans les medias qui sont ensuite repris ou non par l’élu, selon leur réception par l‘opinion. On pourrait se demander si cette médiatisation  des conseillers n’échappe pas parfois à l’élu. En fait j’ai été étonné de voir que ces gens ne s’intéressent guère à la notoriété médiatique mais plutôt aux résultats politiques de leurs actions.

Le congressman voit dans le staff un prolongement de lui-même. Il le considère comme son réseau, sa tribu, sa famille même. Je considère, et c’est là un avis personnel, qu’il y a un rapport moins distancié entre le congressman et son staff (je parle ici de mon cas personnel même si c’est quelque chose que j’ai retrouvé dans d‘autres staffs). Si une déférence existe dans le rapport quotidien, les relations sont moins codifiés ( usage du prenom du Congressman, frequentation en dehors du cercle professionnel…). Il y a, sous-jacent à ce constat, une question plus générale sur le rapport à la hiérarchie aux Etats-Unis, rapport qui est au centre de l’analyse d’Alexis de Tocqueville. En effet alors que nos sociétés européennes sont génétiquement marquées par leur passé aristocratique (et son esprit courtisan), la société américaine a elle, dans ses mœurs ce que Tocqueville appelait l’égalité des conditions et un rapport d‘égal à égal entre ses membres.

2 Réponses to “Un gouvernement de l’ombre”

  1. Ph. L. Says:

    Merci, et un grand bravo pour votre blog, fort intéressant: unique peut-être en son genre.
    Une petite question tout à fait subalterne: à quoi reconnaissez-vous que les gens se tutoient? En France je connais des associations où l’on s’appelle par son prénom… mais où on se vouvoie. Enfin peu importe, c’est juste une remarque, comme cela !
    Sinon, svp, relisez-vous à tête reposée: ce dernier billet demanderait un certain nombre de modifications: notamment mots manquants, et orthographe…

    • nilsoux Says:

      OUi mon expression etait un peu hasardeuse. JE voulais dire que l’interpellation par le nom de la fonction ( congressman, senator) est assez rare dans les relations quotidiennes entre l’elu et son staff.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :