Pourquoi on ne doit pas rever d’une Amerique leader a Copenhague

Je ne suis surement pas le premier et sans doute pas le dernier à être sceptique sur les réponses que va apporter la réunion de Copenhague au problème du réchauffement climatique. En effet je ne crois pas en la capacité des Etats-Unis à prendre un virage à 90 degrés par rapport à leurs mauvaises habitudes actuelles. Et oui les Américains ne veulent pas dans leur majorité changer. En ces temps de récession économique aux Etats-Unis, le réchauffement climatique est ainsi relégué à la 16eme position des priorités politiques chez  les électeurs démocrates et à la 20eme et dernière position chez les électeurs républicains ( d’après une étude du Pew research center). Pire la croyance que l’homme n’est pas responsable du réchauffement climatique gagne même du terrain ( 36% des américains c’est-à-dire plus 11 points en un an).

Les électeurs Americains font régulièrement savoir à leurs élus qu‘ils n‘aiment pas des solutions qui leur coûte de l’argent. C’est simple la taxe carbone n’a jamais été évoqué dans les débats au Congres sur le Cap and Trade. Pour autant cela pourrait faire partie de la solution au problème de la dette. Mais non. Un membre du Congres qui en ferait référence se ferait hara kiri. Avec le cap and trade le principe du pollueur-payeur commence seulement à entrer dans les mentalités.

J’ai une autre raison d’être sceptique. Obama pourra-t-il faire ratifier par le Senat l’accord qui aura été obtenu ( si accord il y a)  à Copenhague? Souvenons nous de Clinton qui s’était résigné à ne pas présenter le protocole de Kyoto pour ratification sachant qu’il ne pourrait pas réunir les 67 voix au Senat ( majorité des 2/3 des membres). A l’époque le Senat était républicain. Or aujourd’hui, même si Obama à la majorité au Senat, il aura tout de même besoin conglod’une dizaine de voix républicaines. Or je doute qu’aucun de ceux-ci n’acceptera de renoncer aux  rondelettes donations des conglomerats pétroliers. Donc on est bien dans la même situation qu’en 1996.

Tout le monde regarde les Etats-Unis. Mais j’ai bien peur qu’aujourd’hui Obama avec un demi engagement à réduire les émissions de GES ( puisque le texte sur le cap and trade n’est pour l’instant pas sorti du Senat) risque une nouvelle fois de nous décevoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :