Pourquoi un congressman est avant tout un « lawmaker »

Il est un constat que l on fait souvent dans notre Parlement National. C’est qu’un député ou un sénateur qui s’investit davantage dans sa circonscription, qui y passe le plus clair de son temps dans des inaugurations, dans sa permanence, bref un élu que l’on ne voit jamais a Paris a souvent plus de chance d être réélu que celui qui accompli son travail de législateur au quotidien au Parlement. Eh bien cette règle n’est par nécessairement vrai aux Etats-Unis. Peut-être en raison de l’absence de cumul des mandats ( accumulation of terms en anglais) ici qui maintient le centre de gravité dans la capitale. Mais ce n’est pas là la seule raison. Alors tout d’abord comment s’organise la semaine d un congressman. Celui-ci se rend dés le lundi après-midi à Washington DC car les votes débutent le lundi soir. Il y passe toute la semaine et ce n’est seulement que le vendredi après-midi que le représentant rentre dans son district pour y passer le Week-end. C’est alors le moment d aller a la rencontre de la population a l occasion des désormais fameux “Town Hall meeting”. En fait ici l’activité du représentant au congres est bien relayée par les medias locaux. Chaque journal donnent chaque semaine le détail des votes de chacun des représentants au Congrès. D’autre part les Etats-Unis sont un pays fédéral. Donc les élus fédéraux se doivent de défendre les intérêts de l’Etat et cet intérêt ne peut se défendre que si l’élu est présent à Washington. Par ailleurs le représentant pourra compter sur ses staffers et sur ses nombreuses permanences pour relayer son action sur le terrain mais également se substituer a lui (chose impossible en France).

Une Réponse to “Pourquoi un congressman est avant tout un « lawmaker »”

  1. veronique saint-geours Says:

    Fondatrice avec Jean Sébastien Stehli d’obamazoom.com, je suis en permanence l’actu. américaine. Celle du Congrès notamment et je constate que le non cumul aux US est une source d’efficacité parlementaire indéniable.
    La Réforme de Santé qui connaît chaque jour des rebondissements, des présentations par les sénateurs de bills, dépote du boulot et permet d’avancer dans un domaine très complexe. La semaine dernière on a pu voir que à l’intérieur des commissions ad hoc, 5 ou 6 démocrates votaient contre des propositions de leur camp. Ce devait être des blue dogs mais Max Baucus a aussi voté contre …Cette rapidité et cette transparence permet d’aller vite et de savoir où réduire les fractures et négocier.
    Nous postons chaque jour et dans les archives vous retrouvez les papiers concernés. A bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :